jeudi 2 avril 2015

Les deux plus beaux concerts du monde (non pas du tout, je n'en fais pas trop)

Hoy Moussaillons!

Je viens vous conter mes épopées épiques lors de deux concerts mirifiques!
Mirifique n'est-ce pas?

Je vais commencé par le premier et aussi celui qui est passé depuis pas mal de temps maintenant (le 20 janvier) celui de Julien Doré!

Un pur shoot de bonheur. J'étais plutôt bien placée et j'ai pu chanter de tout mon cœur et danser un peu aussi.

Je lui ai hurlé à poil au moins SIX fois de suite et du coup il a commenté "on m'avais dit qu'à Strasbourg les gens était accueillant, je pensais pas comme ça" et "Mon guitariste l'est aussi pas mal".

J'ai fais dire un truc gay à Julien et ça c'est putain de génial!






mon cadeau emballé









J'ai l'impression de tout avoir déjà oublié et en même temps ça me paraît s'être passé hier. Je suis sortie rouge de plaisir, j'ai pu donné un petit cadeau pour lui et j'ai acheté une jolie affiche (déjà un peu abîmée T-T) et un condensé de partitions de l'album.

J'ai eu la sensation ce soir là que la salle entière bougeait en synergie totale avec Julien Doré. Sa force, sa gentillesse et ses mots m'ont profondément émue et j'avais vraiment la sensation d'être là où j'avais besoin d'être. C'est fou comme un concert peut à ce point vous ébranler et renforcer cet attachement que vous éprouvez pour cet artiste qui s'est surpassé pour vous, ou du moins j'ai eu le sentiment qu'il nous offrait ses chansons!


...................


Pas mal comme point de vue
Je vais d'ors et déjà embrayer sur le second... TOKIO HOTEL ou comment me faire vivre un rêve de petite fille!

Je les avais déjà vu en concert quand j'étais au collège mais j'étais à des kilomètres de la scène et j'avais pas bien pris conscience de tout ce bonheur.

Là j'étais à Zurich avec une place VIP qui allait m'ouvrir les portes du coït visuel!

Je suis arrivée là-bas un peu en stress d'être à la bourre, mes plus beaux vêtements, mes plus cool bijoux et mes talons les plus remarquables et pas trop inconfortable (enfin ça c'est ca que je croyais).

Arrivée devant la salle, une queue de 3 mètre était déjà formée (à 14h alors que le concert commence à 20h) Je demande en anglais où se trouve l'entrée VIP et là je sens que je les dégoute un peu (DSL mais au prix que j'ai payé je ne me sens absolument pas coupable de passer devant) je rejoint le lieu et tombe sur des français et en plus de Mulhouse, Oh joie! On entre et là je commence à faire de la merde.
jolie affiche à côté de la salle

queue
Je vais aux toilettes, pose toutes mes affaires au sol et les reprends ensuite. Je fais deux pas dans le hall avant de me rendre compte que j'ai laisser mon billet sur le sol des toilettes. Je cours le rechercher et miracle il y est toujours et on se fou un peu de ma gueule au passage (moi aussi je me fou bien de ma gueule d'ailleurs).

Ensuite on attends des plombes avec des fans surexcités et vraiment flippantes (la plupart sont toujours égales au passés, en gothique et sosies de bill...) Certaines sont déjà prêtes à pleurer (bon c'est vrai que de les approcher à moins d'un mètre ça fout la pression).

On nous emmène dans la salle pour poser des questions au groupe. Ma tension augmente mais je me félicite d'avoir gardé mon calme tout du long (à force de me répéter "ils font caca, pipi et ils ont un penis"). Je suis sur un petit nuage, je rigole à leurs blagues et me moque un peu des filles qui posent des questions débiles. J'ai un peu l'impression que c'est un mirage, qu'ils sont faux et que tout ça c'est du chiqué mais une fois le moment de prendre la photo avec eux, je prend pleinement conscience du truc. BORDEL DE MERDE qu'est-ce que je vais bien pouvoir faire pour ne pas me pisser dessus?!

Et bien non!J'ai gardé mon calme, j'ai souris comme une conne et Bill et George on mit leur mains dans le bas de mon dos!!!!!!!!! Mon dos ne s'en est toujours pas remit d'ailleurs!
j'ai l'air bien bien constipée...... Mais j'ai des si superbes mains derrière mon dos!et je suis blanche comme un cul à côté d'eux ...

J'arrive à dire à Bill qui est à moins de 20cm de mon visage "Thank you very much! I love you so much!" et c'est fini!Voilà, j'ai utilisé mes 250€ de privilèges en deux minutes. Et même si je l'avoue ça fait cher les deux minutes, pour la gamine de 12 piges au fond de moi c'était peut-être les deux minutes les plus inoubliables de ma vie.

J'ai donné une vierge capotée au staff qui l'a donné le soir même au groupe et bien que j'ai prié je ne suis toujours pas sure qu'il l'ai eu -_-.

Ensuite vient le concert... Enfin pas très vite. 2h46 d'attente debout, collée à des filles cinglées et sans eau. J'étais heureuse d'avoir de quoi lire sur mon téléphone durant ce temps sinon j'aurais tombé!

J'étais placé de manière à voir parfaitement Bill et j'ai kiffé ma mère! J'ai hurlé de joie, j'ai fais des vidéo cool (enfin sans le son, ce que j'ai découvert après, c'était moins cool) et j'ai pleuré d'émotion quand il nous a dit au revoir.

Je ne pense pas avoir pleinement prit conscience de ce qu'il s'est passé. C'est le problème avec ces choses là, on les attends tellement qu'on y croit pas et qu'on flotte comme des fantômes. Mais je me souviendrais longtemps de cette adrénaline, des yeux de Bill que j'ai cru posé sur moi souvent durant le concert (comme dans une fanfiction) et de ces mains sur le bas de mon dos. J'ai encore un sourire scotché sur le visage quand j'y repense et j'attends de les revoir un jour... Je sens que je les reverrais.

Petit bonus, une de mes video sans son (la loose) :


2 commentaires :

Crotte de Nez a dit…

C'est génial, on ressent toutes tes émotions. J ai même l'impression qu'il y a des mains qui me touche le bas du dos ;)

N la C a dit…

hahahahaha moi je les sens encore